L'actualité immobilière dans le grand Ouest

Cap à l'Ouest, vers les villes où il fait bon vivre. Tracez une ligne partant de Caen pour rejoindre Barritz en passant par Tours, Angers, Nantes, Rennes, Vannes, Saint Malo, La Baule, Lorient , Brest, La Rochelle, Les Sables d'Olonne, Bordeaux, et les centaines d'autres destinations pour commencer une nouvelle tranche de vie. L'immobilier neuf est très actif dans nos régions, l'offre de qualité ne manque pas. Alors , laissez vous guider par les présentations de nouveaux programmes et n'hésitez pas à contacter les professionneles du logement neuf
YouTube TV OUEST IMMOBILIER Google + TV OUEST IMMOBILIER Twitter TV OUEST IMMOBILIER Facebook TV OUEST IMMOBILIER
La première chaîne TV de l'immobilier dans l'ouest

Immobilier neuf à Nantes - Chiffres clés 2013


06 Février 2014






Maître Philippe Gautier, notaire à Nantes et responsable communication de la Chambre des Notaires ainsi que Jean-Louis Farineau, Directeur du Crédit Foncier de Nantes nous livrent quelques données clés pour bien comprendre l'évolution du marché de l'immobilier neuf ainsi que les capacités d'emprunts des acheteurs. Il détaille les profils primo accédants, secondo accédants et investisseurs et revient sur les durées de prêts, les apports et l'évolution possible des taux en 2014.



TV Ouest Magazine : Quelle était l'observation du notaire au niveau des transactions, des affaires, du volume sur 2013 et ce qu'il est finalement cohérent dans la chaîne et à la suite des premiers témoignages que l'on vient d'entendre maître Gautier ?

Maître Gautier : Je vous confirme tout ce qui vient de se dire. Nous avons noté une année 2013 assez compliqué au niveau des ventes. Sur le niveaux des prix on constate sur la Loire-Atlantique un prix moyen de 3 480 euros le m², sur les dix dernières années 67,3% d'augmentation des prix et 6.8% sur les cinq dernières années. Il est bien évident que sur cette année 2013 les investisseurs, et les particuliers pour leur résidence principale, ont été prudents donc il est vrai qu'un certain attentisme règne sûr la France en général et la Loire-Atlantique n’y échappe pas.

TVOI : Dans ce contexte, avez-vous été plus que jamais vigilant l'année dernière ? Quel a été le volume des prêts accordés ? Stagne-t-il ? Est-il en régression ou a-t-il été finalement en augmentation sur l'année 2013 ?

Jean-Louis Farineau :  le volume des crédits distribués en France la dernière a progressé par rapport à l’année 2012. En 2013 nous constatons une légère progression, on arrive à une estimation d'atterrissage de 112 milliards de distribués en national, ce n'est pas complètement bouclé. On estime sur l’an prochain que ce volume va augmenter

TVOI : Si nous descendions à l’échelle régional…

J-L F. : Nous n'avons pas tous les chiffres des banquiers régionaux cependant il y a effectivement des attitudes de banquiers différentes notamment sur des capacités à être vigilants, même sur le long terme, moins de banquiers prêtent sur des longues durées. Les règles se sont resserrées, les banquiers examinent la qualité des créances puisqu'ils ont besoin de fonds propres et de refinancement. Les banquiers penchent pour 2014 vers une perspective d’évolution du volume distribué.

TVOI : Sur 2013, avez-vous été particulièrement attentif à l'effort d'épargne, voire au montant de l'épargne avec lequel arrivait le couple lambda avec 2 enfants ? On a entendu que la moyenne des français ne mettait pas plus que 15 000 € d'économie lorsqu’elle venait négocier un prêt immobilier, est-ce que ces 15 000 € représentent une moyenne, est-ce plus ou moins ? Qu'avez-vous observé dans cet effort d'épargne ?

J-L F. : Il faut distinguer les profils d'emprunteur, les catégories ou la nature de leur investissement. Vous avez le primo accédant, le secondo accédant, et puis les investisseurs. On a donc trois profils complètement différents. Sur le primo accédant, nous sommes très heureux quand il y a 10 000 € d'épargne, on a rarement beaucoup plus, avec un âge moyen de 33 ans, une surface moyenne achetée de 85 m², une catégorie à 70% composée de salariés ou ouvriers, et qui pour 50 % achètent principalement dans le neuf, avec une durée de prêt de 37 ans.
Sur le secondo accédant on a un apport complètement différent, il y a parfois une revente ou un système d'achat revente qui leur permet de rentrer dans un nouveau projet. On obtient donc des profils plutôt autour de la quarantaine avec des revenus moyens de 40 000 ou 45 000 € et un apport personnel de l'ordre de 25 000 € en moyenne, avec une durée de prêt plus courte, environ 20-22 ans.
Le troisième profil concerne plutôt des investisseurs ayant entre 45 et 50 ans, un revenu moyen de 65 000 €, une catégorie csp+, et une durée moyenne de prêt d'une vingtaine d'années. Par contre, il n'y a souvent pas d'apport personnel. Ce n'est pas que l'épargne n'existe pas, il s'agit du principe fiscal de l'achat de l'investisseur pour rentrer dans la loi Duflot par exemple, et pour optimiser sa défiscalisation.


Capella
Nantes (44)
TOPAZE
St herblain (44)
RIVE DU CENS
Nantes (44)
POESY
Nantes (44)
IDYLLE
Nantes (44)
CLOS DES BARONNIES
Nantes (44)
F9A - HOUSE PARK
Orvault (44)
VILLA MADELEINE
Nantes (44)
LES PRAIRIES DE MAXIME
St herblain (44)